La Martiniquaise perd le contrôle des rhums Charrette

4

Selon un communiqué de presse datant du 2 Janvier 2013, le Groupe français de spiritueux La Martiniquaise a vendu la société Quartier Français Spiritueux Outre-mer, principalement connue en métropole pour son rhum Charrette, à un consortium mené par le Groupe réunionnais Chatel.

Aux côtés du Groupe Chatel, le consortium d’acheteurs réunit Adrien Bellier, un important exploitant de canne à sucre à la Réunion, Unigrains, une société d’investissements dans l’agroalimentaire, ainsi qu’un spécialiste des spiritueux Terroirs Distillers (pôle spiritueux de Picard Vins & Spiritueux), ce dernier s’occupant entre autre de la distribution des rhums Charrette en métropole.

En plus de la marque de rhum Charrette, la cessation a concerné les activités de la distillerie réunionnaise de Savanna et le distributeur d’alcools Réunion Boissons. Cependant, ni le montant de l’opération, ni le chiffre d’affaire réalisé par les activités cédées n’ont été rendus public.

Tout comme pour la vente des marques de rhums La Mauny et Trois-Rivières en Octobre 2012 – toujours par La Martiniquaise – cette vente de la marque Charrette s’inclut dans un ensemble de mesure cherchant à se conformer aux directives de l’Autorité de la Concurrence qui affirme que « L’opération aurait conféré à la nouvelle entité des parts de marché de 64 % à 95 % sur les marchés de la vente de rhum en magasins alimentaires ainsi que le contrôle d’une large partie de l’outil de production de rhum dans les DOM ».

Source : fusacq.com.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
La vente d’alcool est strictement interdite aux mineurs.

Passionné de spiritueux, de bières et de vins | Passionné du web | Fondateur d'alcoolfrance.com